Principaux cours d’eau utilisés lors de mes parcours

Le Gard: voir la « Carte halieutique du Gard »

  • La Cèze: La longueur de son cours d’eau est de 128,4 km. Elle prend sa source dans le département de la Lozère, sur le territoire de la commune de Saint-André-Capcèze à une altitude de 798 mètres, sur le versant ouest du sommet voisin nommé « Truc du Samblonnet » coté 973 m. Elle s’écoule ensuite dans le département du Gard, sauf quelques kilomètres de sa rive gauche située sur la commune de Malbosc dans le département de l’Ardèche. La rivière se jette dans le Rhône entre Codolet et Laudun-l’Ardoise dans le département du Gard à l’altitude 27 mètres. Voir le niveau d’eau
  • Le Chassezac: C’est est une rivière qui coule principalement dans les départements de la Lozère et de l’Ardèche. Elle est le principal affluent de l’Ardèche à laquelle elle apporte ses eaux en rive droite, et est donc un sous-affluent du Rhône. Toutefois, elle s’écoule sur quelques kilomètres dans le département du Gard à Malons-et-Elze. Voir le niveau d’eau
  • L’Homol: Il prend sa source sur le mont Lozère en Lozère et coule vers l’est dans le département du Gard, où il se jette dans la Cèze à Sénéchas.
  • Le Luech: Il prend sa source à Saint-Maurice-de-Ventalon sur le versant nord de la montagne du Bougès, en Lozère. Il coule vers l’est dans le département du Gard où il conflue avec la Cèze à Peyremale, entre le mas Herm et le Chambonnet, au lieu appelé très pertinemment les Deux-Eaux.
  • Le Gardon d’Alès: Il prend sa source en Lozère et parcours 60 km avant sa confluence avec le Gardon d’Anduze. Voir le niveau d’eau
  • Le Gardon de St Jean:Il prend sa source en Lozère, il s’écoule dans le département du Gard, avant sa confluence avec le Gardon de Mialet, pour former le Gardon d’Anduze. Voir le niveau d’eau
  • Le gardon de Mialet: Il prend sa source dans le parc national des Cévennes, en Lozère et s’écoule dans le département du Gard avant sa confluence avec le Gardon de Saint Jean pour former le Gardon d’Anduze. Voir le niveau d’eau

 

La Lozère: « voir carte halieutique de la Lozère »

  • Tous les cours d’eau répertoriés au dessus
  • Le Tarn: Il prend naissance à 1550 m d’altitude, sur le flan Sud du Mont-Lozère, haut lieu marqué de l’empreinte de l’Ordre des Templiers. Il va présenter, sur environ les 100 km de son parcours lozérien, une succession de profils. Mais pour l’essentiel de son cours, le Tarn est une rivière de gorges. Voir le niveau d’eau
  • L’Altier: L’Altier prend naissance sous le sommet de Finiels, point culminant du département de la Lozère avec ses 1699 m, en plein coeur du Mont-Lozère, en terrain granitique.
    Après avoir dévalé les pentes du Lozère, il suit une vallée joliment encaissée dans le schiste, avant de se jeter, après 30 km, dans la retenue de Bayard-Villefort qui abrite d’énormes truites dont quelques sujets remontent le cours de l’Altier sur quelques kilomètres au moment du frai.
  • La Borne, l’Alignon